L’unité commerciale Constructeurs dans la presse :

Reportage en ligne du journal ‘Automobilwoche’

Juste à temps pour notre présentation réussie à l’occasion du dixième congrès de l’Automobilwoche, le magazine leader dans son secteur fournit un reportage détaillé sur PS Team. Lisez le texte intégral, avec l’aimable autorisation de la rédaction !

 

Photo : Eric Wirtz (au centre) et Markus Blatt (à droite) en discussion avec un participant du dixième congrès Automobilwoche à Berlin

Prestataire de services de processus : PS Team gagne PSA comme client

Le groupe PSA, qui s’est engagé à la réalisation de gains d’efficacité rigoureux, procède désormais également à une rationalisation de tous les processus de traitement des documents. La société d’importation allemande PSA Deutschland GmbH a confié au prestataire de services de traitement PS Team le traitement de toute la correspondance avec les concessionnaires. PSA espère ainsi réaliser des économies d’échelle.

Pour Heinz Moritz, directeur général de PS Team, ce nouveau client est la preuve des avantages de la consolidation numérique des processus commerciaux. « Étant donné que les employés de PSA ne doivent plus trier les papiers à la main, leur effort est réduit. Grâce au système d'archivage sur des serveurs protégés, ils peuvent à tout moment savoir où se trouvent les différents documents. »

Le chef de la communication de PSA, Stephan Lützenkirchen, s’attend à des avantages significatifs pour l’importateur : « En regroupant les expéditions, nous réalisons des économies d’échelle qui se traduisent par des économies importantes. »

Jusqu’à présent, Lützenkirchen est très satisfait des résultats de la coopération : « L'ensemble du monde de la production est soumis à une forte pression en matière de coûts. Grâce à l’œil des spécialistes de PS Team, nous avons pu identifier un énorme potentiel d’économies dans nos processus de support. » L’importateur permet désormais aux concessionnaires automobiles connectés d’utiliser les processus optimisés et de réaliser ainsi des économies.

4000 interfaces pour tous les cas de figure

PS Team existe déjà depuis 30 ans et agissait jusqu’à présent largement derrière les coulisses. Avec la numérisation croissante de l’ensemble des processus dans le commerce automobile, le prestataire de services de processus mise sur le fait de pouvoir offrir des améliorations accrues de l’efficacité dans la gestion de documents de toutes sortes.

« Parmi nos clients figurent pratiquement toutes les sociétés de location de voitures réputées, la Deutsche Post ainsi que la Deutsche Bahn, Telekom, Bosch et de nombreuses autres grandes entreprises de renom », déclare le directeur général Heinz Moritz dans une interview accordée à Automobilwoche. « Nous sommes simplement toujours particulièrement efficaces lorsque des volumes de documents particulièrement importants se présentent. »

L’activité principale du prestataire de services est le traitement de tous les types de documents relatifs aux véhicules. L’entreprise gère désormais plus de 2,7 millions de documents de ce type pour ses clients. Les documents originaux sont enregistrés au moyen de processus de lecture OCR très fiables. Entre-temps, jusqu'à 12 000 processus sont exécutés quotidiennement sur les serveurs de PS Team. Chaque année, les spécialistes de la documentation sont responsables de l’enregistrement et de l’immobilisation de 750 000 véhicules avec les certificats d’enregistrement correspondants.

Afin de garantir que les services puissent réellement être utilisés par chaque client potentiel, le prestataire de services a jusqu’à présent développé lui-même plus de 4 000 interfaces différentes. 

Des économies supplémentaires grâce à l’immatriculation numérique

Après l'accord convenu avec PSA Allemagne, Moritz espère gagner d’autres constructeurs et importateurs automobiles comme clients. En plus de PSA, l’entreprise a également des contrats avec Opel, Hyundai, Kia et BMW. Cependant, jusqu’à présent, les affaires avec ces clients représentent moins de 15 pour cent des ventes totales de PS Team.

M. Moritz espère que, dans trois ans au plus tard, tous les bureaux allemands d’immatriculation de véhicules auront également entièrement numérisé leurs processus. « Ce serait un grand soulagement pour toutes les parties impliquées et permettrait de réaliser des économies considérables. »

Jusqu’à présent, ce n’est le cas que dans une minorité de bureaux d’immatriculation. C'est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles tous les véhicules de la société de location de voitures Sixt ont une plaque d’immatriculation de Munich, les véhicules d'Europcar une plaque d’immatriculation de Hambourg et la société de location Buchbinder une plaque d’immatriculation d’Euskirchen.

M. Moritz voit un potentiel de synergies dans le traitement des documents dans d’autres domaines du commerce automobile, qui vont au-delà de l’immatriculation. Par exemple, dit-il, il y a des projets qui traitent des rappels, des promotions pour les clients, du secteur des voitures d’occasion et d'autres domaines du financement. 

Mention de la source :

Cet article est paru samedi, le 12 novembre 2016, sur la page www.automobilwoche.de.

Photos :

Droits d’auteur : José Poblete/Automobilwoche